Comment choisir son filtre biologique

Un filtre bassin possède deux facultés indispensables à l'épuration de l'eau, la filtration mécanique et la filtration biologique.

La partie mécanique servant à retenir les déchets les plus grossiers afin d'optimiser le filtre biologique. Les deux sont complémentaires et indispensables mais comment chiffrer la biologie nécessaire pour un bassin à carpe koi ?

Comment chiffrer son filtre biologique

Avant de choisir son filtre pour bassin à koi il faut d'abord déterminer les points suivants :

La population de carpes koi

C'est elle qui va déterminer le volume de masse biologique et non le volume d'eau. Un bassin de 10 m3 possédant 15 carpes koï aura besoin d'une plus grosse filtration qu'un de 25 m3 avec 8 kois par exemple.

C'est en effet le poisson qui va engendrer une pollution en s'alimentant et déjectant l'aliment. Plus ce dernier sera grand, plus ses besoins en nourriture seront importants. Certains kois comme le chagoï mesurent à l'age adulte 70 à 80 cm voire plus en fonction de sa lignée d'élevage.

La taille adulte d'un koi

Une carpe koi est un grand poisson, un tosaï (un an) mesurant qu'un dizaine de centimètres va grandir, à deux ans il fera plus 30 cm dans le pire des cas et plus de 50 cm pour les plus belles pièces. Pour obtenir une moyenne partez du principe que chacun fera 60 cm. Cette moyenne sera plus élevée avec des koïs de grande qualité. De même que si vous optez uniquement pour des femelles, plus grosses que les mâles.

Un koi quelque soit sa taille fera au moins 60 cm à l'age adulte.

La quantité de nourriture

La quantité de nourriture Maintenant que l'on connaît le nombre de poissons, la taille moyenne de 60 cm, il faut déterminer les besoins en aliment. Pour cela, il faut prendre les valeurs maximales au plus fort de la saison, là ou la température est la plus chaude et les rations les plus importantes.

À 60 cm le poids d'un koï est de 3,5 kg environ pour une ration quotidienne de 50 g variable de +/- 30%.

10 koïs de 60cm consommeront environ 500 g de nourriture par jour.

Le taux d'ammoniac

Le rôle de la filtration biologique est de transformer les substances les plus nocives dont l'ammoniac en nitrite moins nocive puis nitrate encore moins nocive avant d'être dégradé à son tour.

Pour calculer le taux d'ammoniac, il faut connaître le poids de nourriture distribuée. 1 g d'aliment dégagera 0,04 g d'ammoniac. Il suffit alors alors de multiplier le poids de nourriture quotidienne par 0,04. Dans le cas de 10 kois de 60 cm, 500 g d'aliment, soit 20 g d'ammoniac (500 x 0,04 = 20).

La superficie de bactéries nécessaires

Pour dégrader l'ammoniac nocif, il faut donc des bactéries, celles là qui seront fixées sur les masses de filtration biologique de votre filtre.

Pour 1 g d'ammoniac, il faut 5 m2 de colonisation bactérienne. Dans notre exemple, il faut donc 100 m2 (20 g d'ammoniac x 5) de surface colonisée.

Le type de support bactérien

Il existe de nombreux médias de filtration avec des capacité de colonisation différentes. Ces capacités s'expriment en m2/m3.

Le tapis japonais par exemple possède une capacité de 400 m2/m3, les beads contenues dans les filtres à bead ont une moyenne 1 000 m2/m3.

Si vous optez pour un filtre à beads avec une population décrite dans l'exemple c'est à dire 10 koïs il faudra 100 litres de ce support bactérien (100 m2 / 1000 de capacité au mètre cube = 0,1 m3 de beads, soit 100 litres).

Exemple de calcul

Prenons l'exemple d'un bassin de 5 x 3 x 1,5 m (h) soit 22,5 m3. Nous désirons y introduire une dizaine de carpes koï, le filtre retenu sera un filtre Shark Bead de Aquatic Science placé dans un local technique avec en amont un pré-filtre mécanique Polyvortex.

Le choix premier serait un modèle 45/25 qu'il faut traduire par 45 m3 pour baignade et 25 m3 pour koi.Notre bassin faisant moins de 25 m3 il parait le plus adapté mais procédons au chiffrage de la partie biologique:

1 - 10 kois de 60 cm en moyenne = 500 g d'aliment / jour (50 x 10), 50 g par poisson.

2 - 500 g d'aliment = 20 g d'ammoniac (500 x 0,04), 0,04 g par gramme d'aliment.

3 - 20 g d'ammoniac = 100 m2 de superficie biologique (20 x 5), 5 m2 par gramme d'ammoniac.

4 - 100 m2 de surface biologique = 100 litres de beads (1 000 m2/m3).

Pour notre bassin, il faudra donc un filtre possédant 100 litres de beads.

Nous nous rendons compte que le modèle 45/25 sera sous-dimensionné car il ne contient que 70 litres de beads, notre choix devra se porter vers le modèle 80/45 plus adapté avec 100 litres de support bactérien.

Le chiffrage est très important sur ce type de filtre. Un modèle sous dimensionné peut être source de problème. Il obligera d'augmenter la fréquence des nettoyages occasionnant une perte importante de bactéries. En colmatant trop vite, le biofilm devra être trop souvent cassé, occasionnant notamment des montées de nitrites et nitrates importantes.

filtre biologique
Ci dessus une installation avec un Shark bead 80/45 et son préfiltre Polyvortex qui assure la filtration d'un bassin d'une vingtaine de m3 avec une dizaine de kois.

Vous avez des questions concernant le sujet ou un autre ? Demandez nous conseil